Compte rendu CE des 6 et 7 décembre 2017

Les élu-e-s du CE Siège se sont réunis pour 2 séances

Ordre du jour CE extraordinaire :

  • Information sur les pistes envisagées concernant les économies à réaliser à France Télévisions tous secteurs confondus sur le périmètre du Siège »

Ordre du jour CE Ordinaire :

1. Approbation des PV du CE Siège des 25 et 26 octobre 2017
2. Information/Consultation sur la Dérogation du Temps de Travail relative au Dakar 2018
3. Information/Consultation sur la Dérogation du Temps de Travail relative aux Jeux Olympiques en Corée
4. Information/Consultation sur le Diagnostic et l’analyse de la situation des femmes et des hommes dans l’entreprise en 2016
5. Information/Consultation sur le projet d’évolution de l’organisation des services généraux parisiens
6. Information/Consultation sur le projet de transfert de l’activité télématique de FTV vers FTD
7. Information/Consultation sur le projet de rapprochement des structures« Outre-mer 1ère» et « France ô »
8. Information/Consultation sur l’orientation du plan de formation 2018
9. Présentation de la situation de l’emploi au 30/09/2017
10. Eléments financiers au 30/09/2017
11. Questions diverses

Extrait du compte rendu

Coupes budgétaire : des conséquences à tous les étages

A la demande des élus, un CE extraordinaire consacré aux conséquences des coupes budgétaires décidées par le gouvernement s’est tenu le 6 décembre.

Comme on s’y attendait, le directeur de l’information et le directeur des sports se sont défilés. Pas de réponse sur l’avenir de “Soir 3”, toujours menacé de passer à la trappe, rien sur l’externalisation de magazines et les tournages des sports, rien sur “Avenue de l’Europe”, rien sur l’emploi et le plan social qui touche CDD et précaires dans tous les secteurs du Siège. Pas de justification non plus sur les recrutements extérieurs, à la présentation de “Tout Le Sport” ou dans l’encadrement du “19/20”, alors que les tensions sur les effectifs sont de moins en moins supportables. Pas de commentaire sur l’arrêt de France Ô ou le transfert de France 4 sur le web, tel qu’on a pu le lire dans un document du ministère de la culture…

Christian Vion, directeur général délégué à la gestion, aux moyens et production, a estimé que la perte de ressources imposée par l’Etat allait au-delà des 55 millions d’euros. Compte tenu des glissements, effets reports et engagements divers, l’effort d’économies atteindrait en réalité 75 millions d’euros en 2018. Si sur un budget d’environ 2,5 milliards, l’effort peut paraître marginal, il est considérable.

lire la suite du compte rendu ici

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *