Préambule des élu-e-s CGT CE Siège du 22 novemvre 2017

Les élu-e-s CGT au CE Siège du 22 novembre 2017 ont fait un préambule portant notamment sur l’amputation des 50M€ du budget de FTV, sur la déclaration de Dana Hastier hier aux salariés de l’antenne de Reims, sur les magazines de France 2 et sur le préavis de grève des monteurs Télématin.

Ci-dessous un extrait

L’affaire des 50 M€ amputés du budget de FTV en 2018 semble avoir lancé une foire aux idées débridées, avec les propositions les plus farfelues comme l’arrêt de France Ô, le transfert de France 4 sur le web, la création d’une holding financière coiffant FTV et Radio France, ou l’idée saugrenue de regrouper les antennes régionales de France 3 avec les télés locales privées et la presse quotidienne régionale. En clair, la fin de la télévision régionale de service public… FTV bradant France 3, ses missions, ses rédactions et ses personnels.

Dans le Figaro on lit par ailleurs que se pose la question de la pérennité du programme national de France 3. Question en l’air ? Non ! Les pièces du Lego commencent à s’assembler.

Lundi 20 novembre, en visite à l’antenne de Reims, Dana Hastier, la directrice de France 3, a annoncé au personnel (pour le rassurer ?) que le réseau régional ne serait pas affecté par la cure d’austérité gouvernementale. Les 50 M€ de coupe budgétaire seront supportés exclusivement par le Siège. Et comment le Siège va-t-il faire ? En faisant des économies sur les programmes, les sports, le cinéma… et l’information.

pour lire l’intégralité de la déclaration, cliquez ici

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *